Dear visitor,

You have selected our website for Switzerland - French from United States - English. You would like to stay on this website?

Nos réponses à vos questions sur les revêtements de sol

Notre section FAQ sur les revêtements de sol
Le revêtement de sol n'est pas un produit de grande consommation. Il est remplacé tous les 15 ans seulement, en fonction de sa nature. Par conséquent, de nombreuses questions peuvent se poser au moment de l'achat, ce qui peut également vous perturber. Vous trouverez ici les questions les plus fréquemment posées sur les revêtements de sol, suivies de nos réponses.
Si vous doutez encore, contactez-nous par courrier électronique à l'adresse moc.regge@gniroolf ou appelez notre assistance.

Questions générales

Sur quelle norme européenne le marquage CE s'appuie-t-il ?

Le marquage CE s'appuie sur la norme européenne EN 14041 et veille à ce que les propriétés du produit répondent aux exigences en matière de santé, de sécurité et d'économie d'énergie.

Que signifie le sigle PEFC ?

Le Programme de reconnaissance des certifications forestières (PEFC) soutient une exploitation durable et responsable des forêts et le contrôle de la transformation ultérieure du bois naturel. Cette action garantit la préservation de nos forêts en tant que ressource naturelle, lieu de travail et aire de loisir pour les générations futures. Le PEFC est un cadre reconnu à l'échelle internationale pour la certification du bois et des produits du bois.

Les revêtements de sol EGGER sont-ils adaptés à l'utilisation de fauteuils roulants ?

Oui

Quel type de roulettes pour chaises et meubles peut-on utiliser sur des revêtements de sol EGGER ?

Le type W (roulettes souples).

À quoi correspondent les classes d'utilisation ?

Les revêtements de sol intérieurs sont répartis en « classes d'utilisation » selon la norme ISO 10674. Ces classes indiquent le domaine d'utilisation applicable à un type de revêtement de sol donné. Les classes d'utilisation vont de 21 à 23 et de 31 à 34, selon que le revêtement de sol est destiné au domaine d'utilisation « domestique » ou « commercial » dans le cadre d'un usage modéré, normal ou intensif. La répartition en classes d'utilisation a pour objectif de permettre aux utilisateurs et aux menuisiers de choisir plus facilement un revêtement de sol adapté au domaine d'utilisation. Afin de garantir un étiquetage homogène, la classe d'utilisation est représentée à l'aide de pictogrammes normalisés.

Comment éviter la formation de charges électrostatiques ?

Les charges électrostatiques transportées par les personnes peuvent provoquer des décharges électrostatiques lorsque ces personnes entrent en contact avec des éléments métalliques. L'accumulation de charges électrostatiques sur les personnes est un processus tout à fait normal. Si ces charges ne sont pas évacuées du corps d'un individu avant d'avoir atteint un certain seuil, la personne peut recevoir une « décharge électrique » en cas de contact avec des objets métalliques. La sensation peut survenir lorsque les charges électrostatiques dépassent 2 kilovolts. La charge électrostatique ne peut pas être évacuée du corps si le taux d'humidité relative ambiante est inférieur à 40 % et lorsque la personne porte des chaussures dotées de semelles isolantes. Si les conditions ambiantes dans la pièce sont normales, le revêtement de sol stratifié n'est pas censé exposer les personnes à des charges électrostatiques supérieures à 2 kV. Conformément aux normes en vigueur, seuls les revêtements de sol stratifié ayant été testés, certifiés et étiquetés en conséquence selon la norme EN 1815 sont considérés comme antistatiques. Les sols stratifiés EGGER porteurs de cette mention respectent les conditions de la norme EN 1815 (vérification des propriétés électrostatiques) et offrent l'assurance que l'accumulation de charges électrostatiques sur une personne ne dépassera PAS 2 kV.

Qu'est-ce que l'abrasion ?

L'abrasion correspond à l'usure de la couche d'abrasion. Lorsque la couche d'abrasion est totalement usée, la couche décorative est affectée et s'abîme. La résistance à l'abrasion des revêtements de sol stratifié est répartie en classes (AC1 à AC5) selon la norme EN 13329. Les revêtements de sol stratifié EGGER offrent une résistance à l'abrasion comprise entre les classes AC3 et AC5. Les revêtements de sol EGGER Design et Comfort sont soumis à la norme européenne 16511. La résistance à l'abrasion est directement déterminée par le nombre de tours atteint et affecté à la classe d'utilisation. Exemple : NK31 > 600 tours ; NK32 > 4 000 tours. La même règle s'applique ici : plus la valeur est élevée, plus la résistance à l'abrasion est importante.

Que signifie « HDF » ?

HDF est l'abréviation de High Density Fibreboard (panneau de fibres haute densité). Les panneaux HDF sont composés de fibres de bois fines liées à l'aide de résines et de colles sous l'effet d'une pression. La densité minimale d'un panneau HDF doit être de 850 kg/m³. Compte tenu de leur grande solidité et de leur faible épaisseur, les panneaux HDF sont principalement utilisés comme panneaux supports pour les revêtements de sol stratifié et les revêtements de sol multicouches modulaires. D'autre part, les panneaux supports EGGER de type « HDF Swell barrier+ », HDF Aqua+ et UWF sont particulièrement résistants aux effets de l'humidité, offrant ainsi une protection accrue contre le gonflement des bords.

Qu'est-ce que la technologie des pores synchronisés ?

La surface à structure profonde est synchronisée avec le décor afin d'offrir une finition bois authentique qui reproduit fidèlement les nœuds et les veinages du bois.

Que sont les chanfreins ?

Les chanfreins correspondent aux chants biseautés d'une planche ou aux modèles de carrelage qui présentent des joints en V une fois posés.

Questions sur les revêtements de sol Stratifié

Qu'est-ce qui provoque le gonflement des revêtements de sol stratifié?

Le gonflement qui se produit le long des bords est généralement dû à l'humidité qui pénètre dans les joints ou sous la surface des lames par le haut. Cette humidité doit toutefois affecter les lames pendant une longue période pour pouvoir provoquer un gonflement.

Quelle est l'épaisseur optimale pour les revêtements de sol stratifié ?

L'épaisseur du sol n'a pas une importance décisive dans le choix d'un revêtement de sol stratifié pour un domaine d'utilisation donné. Ce qui compte, c'est que la classe d'utilisation homologuée pour le revêtement de sol stratifié choisi corresponde aux recommandations selon le domaine d'utilisation.

De quel type de matériau sont composés les stratifiés ?

Les revêtements de sol stratifiés sont composés à plus de 90 % de bois brut. Ils sont constitués de plusieurs éléments assemblés sous l'effet de la pression et de la température. Ces éléments sont la couche d'abrasion, le papier décor, le panneau de fibres haute densité et le contrebalancement.

Comment les revêtements de sol stratifié sont-ils détruits ?

Les revêtements de sol stratifié entrent dans la catégorie des déchets domestiques sans danger pour l'environnement, ce qui veut dire qu'ils peuvent être jetés dans des décharges ou des usines d'incinération. Le code de déchets attribué pour les menuisiers est le 170201 ; le code de déchets attribué pour les particuliers est le 200138 (déchets triés) ou le 200307 (déchets encombrants).

Les revêtements de sol stratifié sont-ils conducteurs ? Peuvent-ils être utilisés dans des salles de serveurs informatiques ou des salles d'opération, par exemple ?

L'utilisation de revêtements de sol conducteurs est toujours requise lorsque les pièces sont associées à des exigences particulières. C'est le cas par exemple des centres informatiques et de contrôle, des blocs opératoires, des unités de soins intensifs et des zones explosibles. Dans de telles circonstances, un revêtement de sol adapté impliquant un système de pose spécifique sera utilisé. Ce système de pose sera raccordé au dispositif d'équilibrage des potentiels du bâtiment (mise à la terre) par un électricien. Compte tenu des propriétés physiques des produits dérivés du bois, la pose de sols stratifiés avec système de dérivation n'est pas autorisée.

Pourquoi privilégier les stratifiés au carrelage, au linoléum ou au parquet ?

Les revêtements de sol stratifié présentent de nombreux avantages. Comparés au carrelage, au parquet ou au linoléum, les revêtements de sol stratifié sont souvent moins chers et permettent une pose facile pour des non-professionnels. La surface des revêtements de sol stratifié est plus solide que le parquet ou le linoléum ; de plus, les décors des stratifiés offrent une résistance à la lumière qui leur permet de conserver tout leur éclat, même après plusieurs années. D'autre part, les stratifiés ne présentent aucun danger pour la santé, ils sont faciles à entretenir et affichent un écobilan exceptionnel. Grâce à un large choix de décors et de formats, chacun trouvera un produit à son goût.

Quelle est la meilleure façon de nettoyer les stratifiés ?

La plupart des saletés peuvent être retenues par la mise en place de tapis d'entrée adaptés. Pour le reste du revêtement de sol, il est recommandé d'utiliser une brosse d'aspirateur pour sols durs. En fonction de la fréquence d'utilisation et du degré de salissure, vous pouvez également laver le revêtement de sol régulièrement avec un chiffon ou un balai à franges humide. Veillez également à nettoyer les chanfreins du revêtement de sol dans le sens longitudinal. Pour un nettoyage optimal, nous vous recommandons d'utiliser Clean-it, le nettoyant pour revêtements de sol de EGGER. Résistants à l'humidité, les revêtements de sol stratifié EGGER Aqua+ peuvent aussi être lavés à l'aide d'un nettoyeur vapeur.

Quels produits nettoyants peut-on utiliser sur des revêtements de sol stratifié ?

Un produit de nettoyage et d'entretien adapté ne doit pas s'accumuler en couches et ne doit pas pénétrer en profondeur au niveau des bords de lames. L'utilisation d'agents nettoyants non adaptés risque d'entraîner la formation de couches qui, au fil du temps, peuvent s'accumuler comme un film sur les revêtements de sol stratifié et ainsi assombrir la surface. Notre nettoyant pour revêtements de sol Clean-it a été spécialement conçu pour résoudre ce problème. Il est disponible dans le cadre de notre gamme d'accessoires.

Les revêtements de sol stratifié sont-ils adaptés aux personnes allergiques ?

Grâce à leur structure de surface stratifiée et à leur facilité de nettoyage, les revêtements de sol sont particulièrement adaptés aux personnes souffrant d'allergies.

La couleur des revêtements de sol stratifié risque-t-elle d'être altérée ou de s'affadir avec le temps ?

Les revêtements de sol stratifié EGGER et les revêtements de sol Comfort et Design sont résistants à la lumière et au rayonnement UV (rayons du soleil). Les décors ne souffrent d'aucune décoloration ou perte d'éclat avec le temps.

Pourquoi des espaces se forment-ils dans les revêtements de sol stratifié posés ?

Un revêtement de sol stratifié est un produit organique principalement composé de fibres de bois. Les éléments qui le composent peuvent se dilater ou se contracter en fonction des conditions ambiantes. Dans nos instructions de pose, nous précisons donc qu'avant, pendant et après la pose, la température ambiante doit être maintenue à 18 °C au minimum, avec un taux d'humidité relative compris entre 40 % et 70 %. Si vous respectez ces conditions, les mouvements qui interviennent sur les éléments seront imperceptibles.

Pourquoi les lames de stratifié subissent-elles parfois des déformations après la pose ?

Les déformations, par exemple "effet banane" ou gonflement périphérique de la lame (absorption unilatérale d'humidité par le dessous) surviennent lorsque les éléments qui composent le revêtement de sol stratifié n'ont pas bénéficié d'un délai d'acclimatation suffisant avant la pose (ils ne se sont pas suffisamment adaptés aux conditions ambiantes, ou bien ils n'ont pas été correctement protégés contre les remontées d'humidité à l'aide d'un « pare-vapeur », en cas de pose sur un sol support minéral).

Pourquoi la surface des lames de stratifié subit-elle des distorsions ?

La distorsion du revêtement de sol est généralement due à l'absence ou au sous-dimensionnement des joints de dilatation. La moindre zone de contact avec des éléments de structure fixes peut suffire à entraîner la distorsion d'un élément situé ailleurs dans la pièce.

Comment éliminer les taches sur les stratifiés ?

Pour les taches de café, de thé, de limonade, de fruit ou de lait, utilisez de l'eau tiède, associée si nécessaire à un nettoyant ménager classique ou à du vinaigre blanc. Les taches tenaces peuvent être éliminées localement à l'aide de détachants disponibles dans le commerce, comme de l'essence C (benzène) ou du diluant. Ces produits sont sans danger pour les revêtements de sol stratifié. Veillez toutefois à toujours appliquer les solvants à l'aide d'un chiffon et jamais directement sur le revêtement de sol stratifié. Assurez-vous de bien aérer la pièce et de rincer ensuite les surfaces nettoyées à l'eau afin de neutraliser les effets du produit.

À quelle classe de résistance au feu les revêtements de sol stratifié EGGER appartiennent-ils ?

La combustibilité des revêtements de sol stratifié est définie selon des « classes d'inflammabilité ». Depuis l'introduction du marquage CE sur les revêtements de sol stratifié dans le cadre de la norme EN 14041, la résistance au feu est testée selon la norme DIN EN 13501-1. Les revêtements de sol stratifié EGGER sont testés conformément à la norme EN 13501-1 et sont homologués selon la classe Euro Cfl–s1.

Les stratifiés sont-ils compatibles avec une pose dans une véranda ?

Oui, si la stabilité des conditions ambiantes est maintenue et si nos spécifications sont respectées (se reporter aux instructions de pose).

Peut-on utiliser un nettoyeur vapeur sur des revêtements de sol stratifié ?

En règle générale, non. Seuls les revêtements de sol stratifié EGGER Aqua+ peuvent être lavés à l'aide d'un nettoyeur vapeur. Veillez à déplacer constamment le nettoyeur vapeur.

Questions sur les revêtements de sol Comfort

Pourquoi les revêtements de sol EGGER Comfort sont-ils plus chauds que les autres revêtements de sol ?

Grâce à sa structure composée de multiples petites poches d'air, la couche de liège constitue un isolant naturel qui libère la chaleur emmagasinée à un rythme plus lent par rapport aux autres revêtements de sol. C'est ce qui rend la surface plus chaude au toucher.

Les revêtements de sol Comfort sont-ils véritablement plus silencieux que les stratifiés ?

Oui, en particulier lorsque l'on parle de bruit ambiant (bruit d'impact). Les qualités d'isolation acoustique du liège brut permettent au revêtement de sol EGGER Comfort de réduire le bruit ambiant jusqu'à 14 sones. Il est ainsi 50 % plus silencieux que le revêtement de sol de référence selon la norme IHD W 431 (revêtement de sol stratifié de 8 mm sur une couche intermédiaire en mousse PE de 3 mm). Le terme de bruit ambiant fait référence au bruit qui est perçu lorsqu'une personne marche sur un revêtement de sol stratifié à l'intérieur d'une pièce.

Les revêtements de sol EGGER Comfort sont-ils très fragiles ?

Grâce à un procédé de fabrication spécial, la couche de liège supérieure est près de 3 fois plus dense que le liège brut. Nos revêtements de sol Comfort offrent ainsi des performances nettement plus satisfaisantes en matière de comportement à l'enfoncement et de résistance aux chocs. Correctement utilisé et entretenu, notre revêtement de surface à la fois résistant et élastique est la garantie d'une surface de qualité pendant de nombreuses années.

Comment nettoyer les revêtements de sol EGGER Comfort ?

Leur surface stratifiée permet un nettoyage simple et pratique. Un balayage, un passage d'aspirateur ou un nettoyage à l'aide d'un chiffon humide vous permettront d'entretenir vos sols au quotidien.

Comment la société EGGER fabrique-t-elle les revêtements de sol Comfort ?

Les revêtements de sol Comfort possèdent une structure multicouche comprenant une couche écologique anti-UV, un décor numérique, une couche de protection Comfort en liège, un panneau de fibres haute densité et un panneau intermédiaire en liège aux propriétés acoustiques. Durant la première phase de production, les deux couches de liège sont contrecollées sur le panneau support. Durant la seconde phase de production, le décor est appliqué à l'aide de la technologie d'impression numérique HD.

Quelles roulettes pour chaise de bureau peut-on utiliser sur un revêtement de sol Comfort ?

De manière générale, les revêtements de sol EGGER Comfort sont adaptés à l'utilisation de chaises et de meubles à roulettes. Veuillez noter que ces derniers doivent être équipés de roulettes de type « W » (roulettes souples) et que celles-ci doivent être régulièrement nettoyées. Vous pouvez également utiliser des tapis protège-sol à placer sous vos chaises de bureau.

Les revêtements de sol EGGER Comfort présentent-ils des risques pour la santé ?

Les collections de revêtements de sol EGGER Comfort ont obtenu la célèbre écocertification « Ange bleu ». L'écolabel « Ange bleu » a été créé par le gouvernement fédéral allemand dans un souci de protection de l'environnement et des consommateurs. La certification « Ange bleu » est la garantie que les produits et services respectent des normes strictes en matière de santé, d'écologie et de performances. L'écolabel « Ange bleu » met en avant des produits éco-énergétiques, résistants et recyclables composés de matériaux bruts durables ou de matériaux peu polluants et générant de faibles niveaux sonores.

Une isolation phonique est-elle nécessaire sous les revêtements de sol EGGER Comfort ?

Il n'est pas nécessaire de poser des couches inférieures supplémentaires sous les revêtements de sol EGGER Comfort ; en effet, ceux-ci disposent déjà d'une couche intermédiaire en liège intégrée. Néanmoins, en cas de pose sur un sol support minéral, un film de protection contre l'humidité présentant une valeur SD > 75 m devra toujours être préalablement installé sur toute la surface, en remontant sur les murs.

La fabrication des revêtements de sol Comfort implique-t-elle l'utilisation de matériaux néfastes pour l'environnement ?

Non. Outre leurs qualités d'utilisation, nos revêtements de sol Comfort offrent également un profil écologique complet qui a permis de leur attribuer le titre de revêtements de sol respectueux de l'environnement et sans danger pour la santé (absence de PVC ou de plastifiants). Ils sont principalement composés de bois et de liège brut renouvelable, ont été certifiés PEFC et ont obtenu l'écolabel « Ange bleu ». Les revêtements de sol sont fabriqués au sein de sites de production ultramodernes qui sont soumis aux règles de protection de l'environnement et de réduction des émissions les plus strictes et disposent de leur propre système de recyclage d'énergie et de chaleur.

Peut-on poser un revêtement de sol EGGER Comfort dans une salle de bain ?

Non, les revêtements de sol EGGER Comfort ne sont pas adaptés à une utilisation dans des pièces très humides telles que les salles de bain, les saunas, etc.

Comment les revêtements de sol Comfort réagissent-ils lorsqu'ils sont soumis à des charges concentrées ?

Grâce à la qualité de leur panneau support et à la densité élevée et l'élasticité de leur couche extérieure (technologie cork+), les revêtements de sol EGGER Comfort sont très résistants à l'enfoncement. L'élasticité du liège naturel permet aux cellules du liège de se redilater après avoir été soumises à une pression et de retrouver leur forme d'origine dans de nombreux cas. Dans le même temps, la composition du revêtement élastique empêche le décor et la couche d'usure de s'abîmer en cas de charges concentrées.

Où peut-on jeter les revêtements de sol Comfort ?

Pour les chutes de revêtements de sol EGGER Comfort produites sur chantier et les autres chutes issues de projets de démolition, la revalorisation matérielle est à privilégier. Si cela s'avère impossible, les chutes de revêtements de sol EGGER Comfort qui ne peuvent être réutilisées devront faire l'objet d'une revalorisation thermique, compte tenu de leur pouvoir calorifique élevé (environ 16 MJ/kg) ; plutôt que d'être jetées dans une décharge (code de déchets selon le Catalogue européen des déchets 170201/030103), elles permettront ainsi de produire l'énergie et l'électricité nécessaires au processus de fabrication . Si un utilisateur décide de confier à une entreprise de collecte d'ordures municipales des déchets exclusivement constitués de revêtements de sol EGGER Comfort ou mélangés à d'autres types de déchets, lesdits déchets devront être identifiés à l'aide des codes de déchets attribués aux déchets ménagers (200138 pour les déchets triés ou 200307 pour les déchets encombrants). En fonction du code de déchets, une revalorisation thermique est également envisageable (dépôt dans un centre de recyclage ou directement auprès d'une centrale thermique). Toutefois, une mise en décharge avec des gravats, par exemple, est interdite en Europe.

Questions sur les revêtements de sol Design

À quoi correspondent les revêtements de sol Design ?

Un revêtement de sol Design est un produit appartenant à la catégorie des revêtements de sol multicouches, semi-rigides et modulaires, dont la couche de protection est résistante à l'abrasion, conformément à la norme EN 16511:2014.

Que signifie « TPU » ?

Le polyuréthane thermoplastique (TPU) est un élastomère thermoplastique composé de segments souples et rigides ; à la différence du caoutchouc ordinaire, ce matériau caoutchouteux peut ainsi supporter des traitements thermoplastiques.

Le TPU contient-il des plastifiants, des phtalates ou du PVC ?

Le polyuréthane thermoplastique utilisé dans les revêtements de sol EGGER Design est fabriqué sans ajout de plastifiants, il ne contient pas de phtalates et est 100 % vierge de PVC. D'autre part, notre film TPU ne participe pas aux émissions de COV et ne contient aucune substance dangereuse.

Les revêtements de sol Design sont-ils antidérapants ?

Oui, la classe technique DS (protection anti-glissement) définie dans le cadre du marquage CE s'applique à toutes les surfaces. D'autre part, les revêtements de sol EGGER Design sont certifiés R10.

Quels produits nettoyants peut-on utiliser sur des surfaces TPU ?

Un produit de nettoyage et d'entretien adapté ne doit pas s'accumuler en couches et ne doit pas pénétrer en profondeur au niveau des bords de lames. L'utilisation d'agents nettoyants non adaptés risque d'entraîner la formation de couches qui, au fil du temps, s'accumulent comme un film sur les revêtements de sol, et peuvent ainsi assombrir la surface. Notre nettoyant pour revêtements de sol Clean-it a été spécialement conçu pour résoudre ce problème. Il est disponible dans le cadre de notre gamme d'accessoires.

Les revêtements de sol EGGER Design possèdent-ils des propriétés antistatiques ?

Non, les revêtements de sol EGGER Design ne possèdent pas de propriétés antistatiques, conformément à la norme EN 1815 (la charge électrostatique maximale sur une personne doit être inférieure à 2 kV).

Les revêtements de sol Design sont-ils adaptés à une pose dans une véranda ?

Les revêtements de sol EGGER Design se caractérisent par une faible variation de taille en cas de fluctuation de la température. Ces revêtements de sol sont donc particulièrement adaptés à une pose dans une véranda.

Qu'entend-on par « collage en plein » ?

L'expression « collage en plein » signifie que le revêtement de sol est entièrement collé sur le sol support. Les éléments de sol sont reliés entre eux par l'intermédiaire d'un système de clipsage, puis ils sont emboîtés les uns aux autres sur une couche de colle préalablement disposée. Le collage en plein présente tout une série d'avantages : réduction du bruit ambiant, réduction du nombre de profils de dilatation requis, augmentation de la solidité de la surface du sol, amélioration du confort de marche et réduction de la résistance thermique de la structure du revêtement de sol.

Les revêtements de sol EGGER Design sont-ils homologués pour une utilisation dans une salle de bain ?

Oui, tous les revêtements de sol Design sont adaptés et homologués pour une utilisation dans une salle de bain.

La couleur des revêtements de sol Design risque-t-elle d'être altérée ou de s'affadir avec le temps ?

Non, les revêtements de sol EGGER Design résistent au rayonnement UV (rayons du soleil) : Les décors ne souffrent d'aucune décoloration ou perte d'éclat avec le temps.

Quelle est la classe de résistance au feu des revêtements de sol EGGER Design ?

Concernant la réaction au feu, la classe de résistance des revêtements de sol doit être vérifiée et certifiée conformément à la norme EN 13501-1 dans le cadre du marquage CE (norme EN 14041). Les revêtements de sol EGGER Design sont homologués selon la classe de résistance au feu Cfl–s1.

Où peut-on jeter les revêtements de sol EGGER Design ?

Pour les chutes de revêtements de sol EGGER Design produites sur chantier et les autres chutes issues de projets de démolition, la revalorisation matérielle est à privilégier. Si cela s'avère impossible, les chutes de revêtements de sol EGGER Design qui ne peuvent être réutilisées devront faire l'objet d'une revalorisation thermique, compte tenu de leur pouvoir calorifique élevé (environ 16MJ/kg) ; plutôt que d'être jetées dans une décharge (code de déchets selon le Catalogue européen des déchets 170201/030103), elles permettront ainsi de produire l'énergie et l'électricité nécessaires au processus de fabrication . Si un utilisateur décide de confier à une entreprise de collecte d'ordures municipales des déchets exclusivement constitués de revêtements de sol EGGER Design ou mélangés à d'autres types de déchets, lesdits déchets devront être identifiés à l'aide des codes de déchets attribués aux déchets ménagers (200138 pour les déchets triés ou 200307 pour les déchets encombrants). En fonction du code de déchets, une revalorisation thermique est également envisageable (dépôt dans un centre de recyclage ou directement auprès d'une centrale thermique). Toutefois, une mise en décharge avec des gravats, par exemple, est interdite en Europe.

Les revêtements de sol EGGER Design sont-ils compatibles avec un système de chauffage au sol ?

Les systèmes de chauffage au sol utilisés pour réchauffer et refroidir une pièce sont compatibles s'ils ont été homologués par le fabricant du système pour être utilisés avec les revêtements de sol EGGER Design. Ils doivent également comporter une commande numérique de régulation de la température et générer une température de surface maximale de 28 °C en mode chauffage. D'autre part, lorsqu'ils sont utilisés en mode refroidissement, ces systèmes doivent maintenir une température de surface minimale de 15 °C. L'installation correcte d'un détecteur de point de rosée est également requise afin de surveiller d'éventuels problèmes de condensation.

Comment éliminer les taches tenaces sur les revêtements de sol EGGER Design ?

Les taches tenaces peuvent être éliminées à l'aide de solvants disponibles dans le commerce, comme de l'essence C (benzène) ou du diluant. Ces produits sont sans danger pour les revêtements de sol Design. Veillez toutefois à toujours appliquer les solvants à l'aide d'un chiffon et jamais directement sur le revêtement de sol. Assurez-vous de bien aérer la pièce et de rincer ensuite les surfaces nettoyées à l'eau afin de neutraliser les effets du produit.

La résistance à la chaleur de la surface TPU est-elle garantie en cas d'exposition intense aux rayons du soleil ?

Oui, la résistance à la chaleur est garantie à 100 %. Selon le scénario le plus pessimiste, la température maximale que peut atteindre la surface d'un revêtement de sol noir exposé aux rayons du soleil est de 70 °C.

Quel est le degré de résistance thermique des revêtements de sol EGGER Design ?

Les revêtements de sol EGGER Design ont une résistance thermique de 0,03 m²K/W, ce qui répond aux exigences CE de 0,15 m²K/W.

Questions sur la pose

Les revêtements de sol EGGER sont-ils compatibles avec l'utilisation d'un système de chauffage au sol ?

Tous les revêtements de sol EGGER sont compatibles avec les systèmes de chauffage au sol, qu'ils fonctionnent à l'eau chaude ou à l'électricité (la résistance thermique de la structure globale du revêtement de sol doit être < 0,15 m²K/W), à condition que la température d'alimentation et de fonctionnement puisse être commandée numériquement et qu'une température de surface maximale de 28 °C puisse être maintenue, sans être dépassée. Vous trouverez des informations détaillées à ce sujet dans les instructions de pose.

Y a-t-il un sens de pose spécifique à respecter pour les revêtements de sol stratifié (sens longitudinal ou transversal) ?

Les surfaces de revêtement de sol composées de lames individuelles (comme les revêtements de sol EGGER Laminate, Comfort ou Design) offrent un meilleur rendu si les lames sont posées parallèlement à la source de lumière. Il n'existe toutefois aucune obligation concernant le sens de pose. Exception : Si le sol support est composé de lames de bois, la pose doit être réalisée perpendiculairement au plancher.

Comment découper un revêtement de sol stratifié ?

La découpe et l'ajustement des différents éléments peuvent être réalisés à l'aide d'une scie plongeante, d'une scie circulaire de table ou d'une scie sauteuse, disponibles dans le commerce. Dans tous les cas, il est recommandé d'utiliser une denture aussi fine que possible et de vérifier l'adéquation de l'outil pour le travail du bois. La sciure générée doit être aspirée. Il est également possible de découper les éléments de sol à l'aide de « guillotine à stratifié ».

Quel est le pourcentage de perte à prévoir ?

En cas de pose normale dans une pièce standard présentant une surface de revêtement de sol carrée ou rectangulaire, la quantité nécessaire pour les revêtements de sol Laminate, Comfort ou Design peut être calculée en prévoyant un pourcentage de perte moyen de 5 %. Surface mesurée au sol (en m²) + perte de 5 % = quantité de revêtement de sol à commander (en m²).

Comment poser la dernière rangée de lames avec un revêtement de sol Laminate, Comfort ou Design ?

Afin de préparer la découpe à la largeur et la pose de la dernière rangée, superposez les derniers éléments de sol à poser exactement sur la dernière rangée posée. Vous pouvez ensuite utiliser une chute de lame (élément + profil d'assemblage dans leur largeur), pour retranscrire les reliefs du mur sur la lame, en veillant à respecter un espacement préalablement défini. Les lames ajustées/découpées dans le sens de la largeur sont alors emboîtées sur la dernière rangée posée.

Dans quelles conditions peut-on poser un revêtement de sol stratifié sur une chape ?

La chape doit respecter les critères en matière d'humidité, de planéité, de portance et de propreté (état de préparation pour la pose). Les mêmes conditions s'appliquent à tous les types de sols supports.

Quel est le délai à respecter à l'issue de la pose avant de pouvoir soumettre le revêtement de sol stratifié à des charges ?

Les revêtements de sol EGGER Laminate, Comfort et Design installés en pose flottante sont accessibles et utilisables immédiatement après la pose.

À quoi sert un pare-vapeur ?

Le film de protection contre l'humidité (aussi appelé pare-vapeur) protège le revêtement de sol face au risque de remontées d'humidité du sol support. Dans le cas des revêtements de sol EGGER Laminate, Comfort ou Design installés en pose flottante sur un sous-plancher minéral (chape/carrelage, etc.), un film de protection contre l'humidité présentant une valeur SD > 75 m doit toujours être installé sur toute la surface, afin de servir de pare-vapeur. Les bandes doivent se chevaucher sur 20 cm au niveau des jonctions.

Qu'est-ce qu'un jeu de dilatation ?

Tous les produits organiques dérivés du bois font l'objet d'une certaine déformation (rétraction/dilatation) en raison de la fluctuation des conditions ambiantes à l'intérieur de la pièce (température et humidité de l'air). L'aménagement de joints de dilatation suffisants au niveau de tous les éléments de structure fixes permet au revêtement de sol posé de ne pas être restreint dans sa déformation. De façon générale, il convient d'aménager un joint de dilatation de 8 à 10 mm de large au niveau des éléments de structure fixes tels que les murs, les encadrements de porte, les conduits, les piliers, les escaliers, etc.

Les revêtements de sol stratifié sont-ils compatibles avec une pose sur du carrelage ?

Oui, à condition que le sol en carrelage respecte les critères en matière d'humidité, de planéité, de portance et de propreté (en d'autres termes, il doit être prêt pour la pose).

Comment fixer les profils de revêtement de sol au sous-plancher ?

Pour la plupart des types de profils, la base (profil inférieur) de réception du profil de recouvrement doit être installée sur le sol support avant la pose du revêtement de sol stratifié en utilisant les trous de perçage et les vis prévus.

Quelles sont les règles de planéité du sol support à respecter lors de la pose de revêtements de sol EGGER Design ?

Que ce soit pour une pose flottante ou un collage en plein, l'écart maximal de planéité doit être inférieur à 2 mm/m.

Quels sont les critères/conditions applicables au sol support ?

Avant d'installer le revêtement de sol, vérifiez que le sol support est prêt pour la pose. Le sol support doit ainsi être en mesure de supporter des charges et il doit être sec, propre et plan (écart maximal de planéité : 2,0 mm/m). Les sous-planchers compatibles sont les suivants : tous les types de chapes (y compris les chapes avec système chauffant à l'eau chaude), les structures de panneaux de particules en bois, les panneaux de fibres et le carrelage céramique.

Les revêtements de sol stratifié sont-ils compatibles avec une pose sous un bloc-cuisine ?

Il est bien sûr possible de poser en premier lieu un revêtement de sol EGGER Laminate, Comfort ou Design, puis de placer les meubles de cuisine et les placards intégrés dessus. Toutefois, il est fortement conseillé de mettre d'abord en place les meubles de cuisine et les placards intégrés et de poser le revêtement de sol EGGER uniquement après jusqu'au bord des meubles, sous la plinthe. Cela permet d'une part d'éviter tout déséquilibre de charge et de fixation du revêtement de sol (notamment en cas de pose flottante), et d'autre part, de garantir une dépose facile.

Est-il possible de remplacer des lames de revêtement de sol stratifié abîmées ?

Oui, si le revêtement de sol stratifié est installé en pose flottante.

Les moquettes sont-elles des sous-planchers isolants adaptés aux revêtements de sol stratifié ?

Les revêtements de sol textiles ne constituent pas un sous-plancher adapté et doivent être retirés avant de procéder à la pose d'un revêtement de sol Laminate, Comfort ou Design. Il existe plusieurs raisons à cela, notamment un risque de rupture en cas de charge excessive sur les sols en moquette, ainsi que le « sens » conféré par la technique de fabrication des moquettes (risque de transposition directe sur un revêtement de sol installé en pose flottante). L'hygiène entre également en ligne de compte : placée sous un autre revêtement de sol, une moquette est en effet susceptible de se décomposer.

Est-il nécessaire d'installer des profils d'adaptation entre les pièces (au niveau des portes) ?

Oui. En cas de pose flottante, la mise en place de profils de dilatation au niveau des portes est toujours requise. Positionnez les éléments de sol des deux côtés sur le profil inférieur (base), en respectant un espacement de 8 à 10 mm. Les jeux de dilatation associés seront recouverts par le profil supérieur.

Est-il nécessaire d'installer des profils d'adaptation dans les grandes pièces ?

Oui, pour les revêtements de sol EGGER Laminate ou Comfort installés en pose flottante dans une pièce mesurant plus de 10 m de long ou de large, et pour les revêtements de sol EGGER Design installés en pose flottante dans une pièce mesurant plus de 15 m de long ou de large.

Quelles dimensions maximales (longueur x largeur) peut-on recouvrir en l'absence de profils de dilatation ?

La surface maximale pouvant être recouverte avec une pose flottante en l'absence de profils de dilatation est de 10 x 10 m pour un revêtement de sol EGGER Laminate ou Comfort et de 15 x 15 m pour un revêtement de sol Design.

Est-il obligatoire de poser une couche support et si oui, laquelle ?

Oui. En cas de pose flottante, l'utilisation d'une couche support est obligatoire (usage privé uniquement). Pour réaliser une pose correcte, nous recommandons l'utilisation du système de couche support EGGER Silenzio Duo.

Qu'entend-on par « pose flottante » ?

Dans le cas d'une pose flottante, le revêtement de sol est installé sans raccordement permanent avec le sol support ; seuls les éléments de sol sont reliés entre eux par l'intermédiaire de languettes et de rainures (système de clipsage). Le revêtement de sol peut ainsi suivre les mouvements du sol support, comme s'il « flottait ».

Dans quelles situations doit-on utiliser des plinthes ?

Les plinthes sont nécessaires pour recouvrir les jeux de dilatation au niveau des murs et créer une jonction harmonieuse. Les coordonnés sont accessibles dans le programme d'accessoires EGGER.

Est-il également possible de laisser le revêtement de sol s'acclimater dans un emballage partiellement ouvert ?

Oui. Un emballage légèrement endommagé ne constitue pas un problème. L'important est que le revêtement de sol soit entreposé dans la pièce où il doit être installé ou dans une pièce présentant des conditions ambiantes similaires avant le début de la pose.

Est-il nécessaire de respecter un certain décalage ?

Oui, le décalage minimal indiqué pour tous les revêtements de sol EGGER est de 20 cm. Exception : Les planches longues (format « long ») doivent respecter un décalage minimal de 50 cm.

Quelles colles peut-on utiliser pour le collage en plein des revêtements de sol EGGER Design et des revêtements de sol stratifié EGGER Aqua+ ?

Seules les colles homologuées qui figurent sur la page www.egger.com/downloads peuvent être utilisées pour le collage en plein des revêtements de sol EGGER Design et des revêtements de sol stratifié EGGER Aqua+. Toutes les spécifications fournies par le fabricant de la colle (notamment les temps d'ajustement et de prise) sont à respecter.

Puis-je poser un revêtement de sol stratifié classique dans une salle de bain ?

Non. Seuls les revêtements de sol stratifié EGGER Aqua+ homologués peuvent être posés/utilisés dans une salle de bain.

Peut-on utiliser les revêtements de sol stratifié EGGER Aqua+ ou les revêtements de sol EGGER Design dans une cabine de douche ?

Non. Les revêtements de sol stratifié EGGER Aqua+ et les revêtements de sol EGGER Design sont uniquement homologués pour les pièces humides. Les pièces humides correspondent aux pièces présentant un taux d'humidité/d'exposition aux liquides élevé (sans être pour autant permanent) ou un taux d'humidité ambiante élevé intermittent. Les salles de bain, les cuisines, les halls d'entrée et les zones de passage sont des exemples de pièces humides.

Quels produits/outils supplémentaires sont nécessaires pour poser un revêtement de sol stratifié ?

Le système de clipsage permet une pose facile et rapide des revêtements de sol stratifié. La découpe et l'ajustement des différents éléments peuvent être réalisés à l'aide d'une scie plongeante, d'une scie circulaire ou d'une scie sauteuse, disponibles dans le commerce. Dans tous les cas, il est recommandé d'utiliser une denture aussi fine que possible et de vérifier l'adéquation de l'outil pour le travail du bois. La sciure générée doit être aspirée. Veillez à utiliser un dispositif de protection oculaire et respiratoire adapté. Il est également possible de réduire la longueur des éléments de sol à l'aide d'une « guillotine à stratifié ». Vous aurez besoin de règles (mètre pliant) ainsi que d'une équerre pour pouvoir mesurer les lames. L'utilisation de cales est requise pour obtenir un espacement correct par rapport au mur. En fonction du revêtement de sol et du type de sous-plancher, une couche support et un film de protection contre l'humidité (pare-vapeur) peuvent s'avérer nécessaires. Vous devrez également utiliser des profils pour revêtement de sol au niveau des zones de transition, et des plinthes au bord des murs.

Comment poser un revêtement de sol stratifié autour des tuyaux de chauffage ?

La position des tuyaux doit être préalablement mesurée et repérée sur le panneau de stratifié (veillez à tenir compte du jeu de dilatation). À l'aide d'une scie à cloche, percez un trou pour les tuyaux, d'un diamètre 16 mm supérieur à celui des tuyaux. Utilisez ensuite une scie sauteuse pour découper la longueur extérieure du panneau orientée face au mur au niveau des orifices, en respectant un angle de 45°. Positionnez enfin le morceau scié et collez-le au panneau précédemment posé.

Comment poser un revêtement de sol stratifié dans un escalier ?

En cas de pose dans un escalier, le revêtement de sol stratifié doit être découpé afin de correspondre aux marches et collé au sous-plancher. Il sera nécessaire d'utiliser des profils de marches (profils de revêtement de sol spéciaux) au niveau des bords des marches.

Quand doit-on utiliser un produit de nivellement et à quel moment peut-on poser du stratifié dessus ?

Un produit de nivellement permet d'égaliser des surfaces irrégulières dans le cadre de la pose d'un sous-plancher. La pose du revêtement de sol stratifié ne peut démarrer tant que le sous-plancher et le produit de nivellement n'ont pas séché/durci (respecter les instructions du fabricant).

Pourquoi les revêtements de sol stratifié sont-ils installés en pose flottante ?

Parce que les revêtements de sol stratifié ont été conçus pour répondre à ce type de pose et que, comme tous les produits organiques, ils font l'objet d'une certaine déformation (rétraction/dilatation) en raison de la fluctuation des conditions ambiantes à l'intérieur de la pièce. Ce type de pose permet d'installer les revêtements de sol sans raccordement permanent avec le sol support ; seuls les éléments de sol sont reliés entre eux par l'intermédiaire de languettes et de rainures (système de clipsage). Le revêtement de sol peut ainsi suivre les mouvements du sol support, il est dit « flottant ».

Comment réparer les zones abîmées sur un revêtement de sol stratifié ?

Les petites dégradations de surface peuvent être masquées/éliminées à l'aide de la pâte de réparation décor Mix & Fill EGGER adaptée au système ou de cires dures disponibles dans le commerce.

Comment poser la première rangée avec un revêtement de sol stratifié ?

En fonction du sens de pose choisi, il convient tout d'abord de veiller à démarrer la pose du bon côté de la pièce afin d'éviter tout problème durant la mise en place. La pièce doit ensuite être mesurée afin de déterminer si la largeur de la première rangée de lames doit être réduite. Cette réduction est requise si les calculs montrent que la dernière rangée fera moins de 5 cm de large. La méthode de pose de la première ou des deux premières rangées dépend du système de clipsage utilisé. Respectez les instructions de pose.

Pourquoi les revêtements de sol stratifié doivent-ils être entreposés à l'intérieur de la pièce pendant 48 heures ?

L'objectif est d'adapter les éléments de sol stratifié aux conditions de la pièce, de stabiliser leur niveau de dilatation et de pouvoir utiliser de façon optimale le système de clipsage/blocage des éléments.

Le sous-plancher doit-il être régulier ?

Le sous-plancher doit être prêt pour la pose : cela signifie que le sol support doit être sec, plan, propre et en mesure de supporter des charges. L'écart vertical ne doit pas excéder 2 mm par intervalle de 100 cm. Les écarts plus importants devront être compensés en prenant des mesures appropriées (ragréage auto-nivelant, par exemple).

Faut-il également retirer la colle de fixation de la moquette avant de procéder à la pose ?

Le sous-plancher doit être prêt pour la pose : cela signifie que le sol support doit être sec, plan, propre et en mesure de supporter des charges.

Est-il possible de vernir par la suite les revêtements de sol stratifié ?

Non, la surface des revêtements de sol est entièrement et durablement stratifiée pour produire le niveau de brillance fourni et ne peut pas être traitée ou vitrifiée à nouveau. L'application d'une nouvelle couche de vernis ou de vitrifiant sur un revêtement de sol stratifié n'est ni nécessaire, ni autorisée.

Comment réparer une rayure profonde ?

À ce jour, il n'existe à notre connaissance aucun traitement qui permette de faire disparaître complètement ce type de rayure. Il est toutefois possible de remplir et recouvrir la rayure à l'aide d'un kit de réparation et d'un stylo de retouche.

Est-il nécessaire de laisser une marge/un espace devant les murs ?

Oui. Afin de permettre au revêtement de sol de se déformer/se dilater et pour assurer une certaine désolidarisation/isolation phonique par rapport au reste de la structure (au niveau des murs), un espacement de 8 à 10 mm au minimum doit être maintenu devant les parois lors de la pose de revêtements de sol EGGER. En cas de pièces plus grandes que la moyenne ou de conditions ambiantes/fluctuations particulières, il est recommandé d'augmenter la distance par rapport au mur. Les plinthes commercialisées permettent généralement de recouvrir des jeux aux extrémités allant jusqu'à 17 mm.

Qu'entend-on par « bruit ambiant » ?

Le terme de bruit ambiant fait référence au bruit qui est perçu lorsqu'une personne marche sur un revêtement de sol à l'intérieur d'une pièce.

Qu'entend-on par « bruit d'impact » ?

Le bruit d'impact est le bruit produit par des pas sur un revêtement de sol et perçu dans des pièces situées à des étages inférieurs.

À quoi servent les profils pour revêtement de sol ?

Les profils pour revêtement de sol permettent de recouvrir les zones de transition, les finitions au niveau des bords et les joints de dilatation. En cas de pose flottante, l'utilisation de profils de dilatation est obligatoire au niveau des portes lorsque la pièce mesure plus de 10 m de long. Positionnez les éléments de sol stratifié des deux côtés sur le profil inférieur (base), en respectant un espacement de 8 à 10 mm. Les jeux de dilatation associés seront recouverts par le profil supérieur.

Quel sous-plancher est compatible avec la pose d'un revêtement de sol stratifié ?

Avant de procéder à la pose, il convient de s'assurer que le sous-plancher a été correctement préparé pour recevoir le revêtement. Cela signifie que le sol support doit être sec, plan, propre et en mesure de supporter des charges. Les sous-planchers compatibles sont les suivants : tous les types de chapes (y compris les chapes avec système chauffant à l'eau chaude), les structures de panneaux de particules en bois, les panneaux de fibres, le PVC, le linoléum, les plaques de pierre naturelle et le carrelage céramique.

Comment fixer un revêtement de sol stratifié au mur ?

Les revêtements de sol stratifié EGGER peuvent également être utilisés comme revêtements muraux. Vous trouverez des informations détaillées à ce sujet à l'adresse www.egger.com/flooring/installation.

Les revêtements de sol stratifié peuvent-ils être poncés si la surface est abîmée ?

Non, les revêtements de sol stratifié ne peuvent pas être poncés. Il est toutefois possible de remplacer des lames de revêtement de sol stratifié.

Les revêtements de sol EGGER Design peuvent-ils être découpés à l'aide d'un couteau ?

Il n'est pas possible de découper les lames à l'aide d'un couteau. Vous pouvez toutefois réduire la taille des lames de revêtement de sol Design en découpant les deux extrémités à l'aide d'un cutter et en appliquant une technique de pliage contrôlé à un rebord prédécoupé.

Est-il également possible de fixer un revêtement de sol EGGER Design sur un mur ?

Oui, les lames de revêtement de sol EGGER Design peuvent être utilisées sur les murs à l'aide d'un simple système de pose (contre-lattage pour la sous-structure + clips de fixation).

Les revêtements de sol EGGER Design peuvent-ils chauffer en cas d'exposition directe aux rayons du soleil, au point de ramollir la surface et de la rendre inaccessible ?

Non, c'est impossible.

Quel est l'écart maximal de planéité autorisé pour le sous-plancher ?

L'écart maximal de planéité est de 2 mm/m.

Qu'entend-on par « éléments de structure fixes » ?

Il s'agit par exemple des murs, des encadrements de porte, des conduits, des piliers ou des escaliers.

Quel est le taux d'humidité relative requis avant, pendant et après la pose ?

Le taux d'humidité relative doit être compris entre 40 % et 70 %.

Quelle doit être la température de surface avant, pendant et après la pose ?

Une température minimale de 15 °C est requise à la surface du sol.

Faut-il soumettre les revêtements de sol Design à une phase d'acclimatation avant de procéder à la pose ?

Oui, pendant 48 heures, en raison de la présence d'un panneau support à base de bois (panneau support UWF).

Les revêtements de sol stratifié peuvent-ils être posés sur un ancien revêtement de sol ?

Les revêtements de sol stratifié peuvent être posés sur un revêtement existant, comme du PVC, du linoléum, des plaques de pierre naturelle ou du carrelage céramique, à condition que ce revêtement soit encore en bon état et prêt pour l'installation, conformément aux instructions de pose du revêtement de sol stratifié. Les autres revêtements de sol devront toujours être préalablement retirés, notamment les revêtements textiles.

Est-il nécessaire de mettre en place des zones de passage propre ?

Tous les types de revêtement de sol doivent être protégés des salissures grossières et de l'eau/la neige à l'aide de zones de passage propre. Les entrées doivent donc comporter une zone de passage propre/un tapis d'entrée d'une taille adaptée. Pour les utilisations commerciales où le revêtement de sol donne directement sur l'extérieur, il conviendra d'intégrer à la structure du revêtement une zone de passage propre d'une taille adaptée, sur laquelle les visiteurs pourront effectuer 3 ou 4 pas.

Les revêtements de sol EGGER Laminate, Comfort et Design sont-ils compatibles avec une pose et une utilisation à proximité d'un poêle à bois ?

Une distance minimale doit être respectée avec les poêles/poêle à bois, conformément aux règlements UE et aux dispositions nationales en matière de construction.

Qu'est-ce que la résistance thermique ?

La résistance thermique (unité : m² K/W) est la résistance d'un élément de structure au transfert de chaleur. Plus la valeur est élevée, plus les caractéristiques d'isolation sont bonnes. Afin de ne pas altérer les capacités de chauffage, la résistance thermique de la structure du revêtement de sol (surface du revêtement de sol + couche inférieure d'isolation) ne doit pas excéder 0,15 m² K/W, si le revêtement est posé sur un système de chauffage au sol fonctionnant à l'eau chaude.